Les étapes avant de lancer votre premier projet e-commerce

//Les étapes avant de lancer votre premier projet e-commerce

Les étapes avant de lancer votre premier projet e-commerce

La majorité des jeunes commerçants ou des futurs entrepreneurs envisagent de démarrer leur activité en ligne. L’e-commerce a totalement bouleversé la donne par rapport au commerce traditionnel, sans pour autant cannibaliser ce dernier.

Aujourd’hui, l’e-commerce est un marché qui se développe très rapidement et c’est un des marchés le plus compétitifs au monde. La tentation de se lancer dans la vente en ligne est de plus en plus grande pour de nombreuses marques. Pour vous qui êtes curieux de savoir plus sur ce que c’est l’e-commerce qui veut peut-être créer et le lancement de son propre projet, ou devenir un futur e-commerçant cet article peut vous aidez à connaître plus sur ce marché pour votre réussite. Ci-dessus vous allez connaître la signification et la définition du mot e-commerce et avoir les bonnes informations et savoir à quoi s’attendre avant de se lancer dans le commerce.

Qu’est-ce que le e-commerce ?

e-commerceL’e-commerce, ou commerce électronique, est le concept de créer un site de vente par le biais de canaux numériques, c’est-à-dire sur Internet. Contrairement à un magasin physique, les clients peuvent visualiser et acheter leurs produits en ligne qui vont être livré directement chez eux ou dans un magasin physique. L’achat peut se réaliser au travers de différents canaux et supports : ordinateurs, smartphones, tablettes, consoles, TV.

Avec l’évolution du e-commerce, la vente par correspondance est dorénavant devenue la vente à distance. Les e-commerces reconnaissent l’importance d’investir non seulement dans les canaux de vente, mais aussi dans les points de contact électroniques conçus pour éliminer les barrières de communication.

Il existe des différentes formes de commerce électronique

Dans le monde de l’e-commerce est très vaste et comprend plusieurs modèles distincts, Il existe 2 classifications possibles :

Selon le profil commercial

Chaque commerce se dirige à un type de client spécifique. Cela nous permet de distinguer les types d’e-commerce on veut se lancer, on vous cite les formes les plus courantes, comme :

La B2B (Business-to-Business) : des entreprises dont les clients finaux sont d’autres entreprises ou d’autres organisations. Le commerce B2B est un des plus utilisés parmi les entreprises.

La B2C (Business-to-Consumer) : entreprises qui vendent directement les produits ou services aux consommateurs finaux. La forme la plus courante ;

Le C2C (Consumer-to-Consumer) : entreprises qui facilitent la vente de produits entre consommateurs.

Selon le modèle commercial

Les changements technologiques sont constants et les nouveaux commerces en ligne répondent aux nouvelles nécessités.

On peut différencier le type de e-commerce en fonction des revenus générés ou de la façon dont a lieu l’échange entre l’acheteur et le vendeur :

Dropshipping : pour le client, il semble s’agir d’un e-commerce normal. La différence vient du fait que c’est un tiers qui envoie le produit et non pas le vendeur.

E-commerce d’affiliation : les commerces d’affiliation vont plus loin encore que le dropshipping. Dans ce cas, non seulement la boutique n’envoie pas le produit, mais la vente n’a pas lieu sur sa plateforme. Le e-commerce redirige le client vers une autre boutique qui lui paie une commission une fois la vente conclue.

Adhésion : ce type de e-commerce cherche à ce que ses clients effectuent des achats récurrents. Le moyen privilégié pour les obtenir est à travers d’un abonnement périodique.

Marketplace : une marketplace est une boutique regroupant plusieurs boutiques. Il s’agit d’un site web sur lequel différents vendeurs proposent leurs produits, un exemple c’est Amazon est l’exemple de marketplace

Servicices : un e-commerce ne vend pas forcément des produits. Formations, conseils, coaching et, de manière générale, tout temps échangé contre de l’argent. C’est une bonne option viable pour commencer sans prendre de risque.

 

Comment lancer son e-commerce ?

Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions :

Ouvrir une boutique e-commerce est trop souvent vu comme la solution de facilité la créer de votre entreprise. Mais aujourd’hui, il est beaucoup plus difficile de se démarquer de la concurrence et apparaitre sur les moteurs de recherche comme Google. Avant de vous lancer, assurez-vous que votre idée est bien la bonne. Quelles sont vos motivations ? Va est-ce qu’a-t-il une réelle réflexion stratégique ? Car le commerce sur internet n’est pas toujours aussi simple.

Elaborez le concept ou une stratégie marketing

Vous devez vous demander pour quelles raisons vos clients viendraient acheter leurs produits sur votre site, donc il faut bien faire attention à la qualité du produit, aux offres et promotions intéressantes et vous devez vous différencier de vos concurrents, mais également trouver un moyen de communication qui peut attirer des clients.

Réalisez une étude de marché

L’étude de marché doit porter sur deux aspects. Le premier est une étude macroéconomique de votre environnement. Renseignez-vous sur vos concurrents, vos fournisseurs et sur le marché global des sites de e-commerce. Le second est l’étude de terrain. Vous devez adapter votre offre de service à leurs attentes en matière de soins et bien-être.

Votre nom de domaine et créer votre site marchand

Vous devez choisir quelque chose de percutant et qui sera facile à retenir. Attention, il faut faire preuve d’originalité dans l’écriture et le format de votre nom.

Pour développement de votre site marchand, les principales solutions pour obtenir une boutique de qualité sont : WordPress, Prestashop, Wizishop, Oxatis, Woocommerce et encore d’autre plateforme e commerce.

Choisir le segment et le produit

Pour certaines personnes, c’est l’étape la plus difficile du processus et peut causer beaucoup de maux de tête. Choisir du bon produit à vendre sur Internet peut avoir un impact important sur le succès de votre commerce par internet. Il existe des milliers de produits différents, comment savoir lequel sera rentable? Voici une courte liste d’éléments à prendre en compte lors du choix d’un segment et d’un produit:

Le cout :

Combien coûte le produit? S’il est très bon marché, il peut être difficile de réaliser un retour sur investissement positif.

Marge :

Quel est votre profit sur chaque vente? De nombreux produits vendus en ligne ont une marge bénéficiaire de 30 à 35%, mais cette valeur varie selon le segment. Avant d’opter pour un produit, assurez-vous de connaître ces marges. Vous devrez souvent contacter le fournisseur directement ou embaucher un distributeur.

Disponibilité des produits locaux

Pouvez-vous acheter ce produit dans votre région? Il est généralement plus facile de gérer une entreprise en ligne lorsque le produit ne peut pas être acheté dans les magasins locaux. Pourquoi? C’est simple, si les clients ne peuvent pas acheter un produit dans le magasin physique de leur région, donc ils utiliseront Internet pour faire leur shopping.

La passion

Dans quelle mesure êtes-vous intéressé par le segment dans lequel vous opérez? Ce dernier sujet est généralement ignoré, mais c’est un excellent indicateur de réussite. Lancer et développer votre site internet, c’est faire face à de nombreux obstacles et frustrations. La passion pour votre segment peut être une grande source de motivation pour vous encourager à relever des défis. La gestion commerciale de votre site est très important. Aimez-vous le jardinage? Génial, lancez un commerce électronique pour le matériel et les plantes de jardinage.

Trouver des fournisseurs avec de bons produits

Il existe différentes méthodes pour trouver des fournisseurs qui peuvent vous faire gagner beaucoup de temps. Une fois que vous avez votre liste de fournisseurs, la prochaine étape consiste à commencer à vendre vos produits. Tous les fournisseurs ne travaillent pas avec des entreprises en démarrage qui n’ont pas une grande portée et une conversion des ventes.

Développer le site Web

Choisir une plateforme de commerce électronique gère tous les produits, catégories, processus de paiements et autres aspects qui impliquent la routine pour des sites ecommerce. Le choix d’une plateforme peut être un grand défi pour de nombreux entrepreneurs. Je recommande d’utiliser la stratégie «préparer, viser et tirer». Essayez d’utiliser quelque chose de plus pratique, qui est opérationnel au lieu de passer des heures et des heures à rechercher et tester différentes plateformes avant la création du site.

Rédigez votre business plan

Ce document va vous permettre de formaliser votre projet et d’avoir une projection financière sur son potentiel. Il sera indispensable si vous souhaitez réaliser un prêt auprès de votre banque. Pour un site de e-commerce il est crucial de bien présenter toute la stratégie de communication afin de rassurer vos investisseurs sur votre capacité à vous démarquer de la concurrence. N’oubliez pas que vous devez convaincre vos investisseurs de vous donner leur confiance. Démontrez à travers cet écrit votre manière de mener à bien ce concept jusqu’au bout et gérer ensuite son développement et par quels moyens vous comptez-vous y prendre.

Cependant il faut savoir qu’il a une différence entre l’e-commerce et e-business.

L’e-commerce se réfère seulement à la transaction de biens et services entre un acheteur et un vendeur. Le e-business, quant à lui, fait référence à l’ensemble du processus à mettre en œuvre afin de gérer un commerce en ligne, (on peut trouver le inbound marketing, les promotions, la gestion du stock, le SEO, le courriel marketing, etc.)

Les avantages et inconvénients dans l’e-commerce :

Les avantages du e-commerce sont :

Il représente un nouveau canal de distribution non négligeable.

Il permet de se développer sur des marchés grâce à une agence e commerce.

La création du commerce facile et un commerce multicanal.

On peut augmenter le commerce facilement.

Il facilite les achats, sans que l’acheteur n’ai besoin de se déplacer ainsi que les panier moyen de paiement qui reste simple à faire.

Les entreprises peuvent facilement atteindre de nouveaux clients

Il permet de recueillir des données sur les clients, ce qui permettra de mettre en place des actions de marketing direct.

Le marché est sans frontière cette non-limitation des frontières s’avère être votre meilleur atout pour développer vos ventes.

Les inconvénients de l’e-commerce

Certains clients sont réticents à l’achat en ligne. Un site de e-commerce peut donc ne pas répondre aux attentes espérées, si la cible de l’entreprise fait partie de l’une de ces catégories.

Le manque de confiance dans les moyens de paiement et la peur de l’arnaque, portent préjudice aux sites de e-commerce.

Les pannes technologiques peuvent avoir une incidence sur la capacité de vendre

Le manque de relations humaines dans les transactions peut manquer aux clients.

Le non-contact avec le produit pour un client (et plus particulièrement en ce qui concerne le milieu du vêtement) peut être un frein à l’achat.

Les délais de livraison, ainsi que les tarifs associés peuvent parfois être relativement conséquent

De plus, l’évolution du e-commerce aura pour conséquence de consolider les entreprises présentes uniquement sur internet (aussi appelées, les pure-players).

Le e-commerce est donc un marché porteur évoluant en fonction des innovations technologiques. Difficile donc de prévoir avec précision ces changements.

J’espère que les informations utiliser dans cet article pour créer un e commerce, vous seront outil. Mais n’oubliez pas que, chaque année, l’univers en ligne devient plus compétitif, il est donc important de suivre les tendances et les stratégies du marché.

 

Auteur Larissa Silva Martins

2020-03-24T10:12:18+01:00