Pourquoi travailler dans le marketing ?

//Pourquoi travailler dans le marketing ?

Pourquoi travailler dans le marketing ?

Le marketing cartonne plus que jamais. Dans ce domaine, le nombre de débouchés est immense. C’est pour cette raison que chaque année, de plus en plus d’étudiants se dirigent vers cette voie. Le marketing est un moyen d’appropriation très puissant et indispensable. Aujourd’hui, les avancés dans le milieu des métiers du marketing tel que l’entré dans le monde digital (marketing digital) lui permette d’être encore plus présent dans la société. La présence et l’investissement des entreprises dans le domaine est plus que jamais élevée. Toucher plus de clients grâce à des opérations marketing permet aux entreprises d’entrer dans une dynamique de croissance et de prospérer à plus ou moins long terme. C’est pourquoi, elles comptent beaucoup sur la motivation et l’esprit créatif des marketeurs de demain.

  • Bachelor marketing ?
  • Master marketing ? école de commerce ?
  • Quelles sont les études qui mènent aux métiers du marketing ?
  • Comment devenir marketeur ?

Afin de pouvoir se retrouver dans le domaine du marketing, il faut avoir suivi une formation supérieure incluant de nombreuses années de cours théorique et pratique. En effet, il est essentiel de connaître le marché sur le bout des doigts à fin d’être le plus productif possible. Grace à cella et avec beaucoup d’assiduité et d’acharnement, une belle carrière dans le marketing s’ouvrira à vous.

Contrairement à un étudiant français qui suit ses études de marketing dans une école de commerce/ business school tel que la prestigieuse Montpellier business school, la formation marketing se fait, ici à Bruxelles, dans des hautes écoles. Elle débute par trois ans minimums qui constitue le bachelier en marketing et se poursuit ensuite par, s’il l’étudiant le souhait, un master de deux ans. À la fin de ces cinq années, les nouveaux formés aux métiers disposent des tous les outils marketing nécessaire pour accomplir correctement leurs travails.

Pourquoi travailler dans le marketing ?

Une réponse à cette problématique est que dans le marketing, vous trouverez un nombre élevé de postes différents. Le marketing occupe une place importante au niveau professionnel. Grâce à lui, vous pourrez remplir un certain nombre de fonction et d’objectifs.
Vous pourrez donc avoir accès à un large choix de métier tel que chef de produit, responsable marketing, chargé d’études qualitatives, chargé d’études marketing, chef de projet/chef de groupe, directeur commercial, chercheur en webmarketing/ e marketing, etc.

Qu’est-ce que le marketing ?

Le marketing repose sur le principe de l’offre et de la demande. En effet, le marketing est une science destinée à analyser les demandes des consommateurs et de leur proposer une offre adaptée en tenant compte des données internes et externes, de l’étude de marché, de la capacité de l’entreprise de l’environnement. La mission du marketing ne s’arrête pas là. Cette discipline vise la construction d’une clientèle par l’acquisition ainsi que la relation durable avec le client à travers des techniques de fidélisation. Le but ultime étant toujours de satisfaire au mieux le client. Ce dernier est le pilier de la stratégie marketing.
Néanmoins, Il ne faut pour autant ne pas oublier les objectifs de performance de l’entreprise qui doit rester rentable. L’enjeu est donc de trouver le juste équilibre entre la satisfaction des clients et les performances que l’entreprise doit faire. Les facettes du marketing sont donc aussi multiples qu’intéressantes.

Quelles étapes respecter pour réussir son plan marketing ?

Savez-vous ce que l’on dit dans l’automobile ? Deux modèles sur trois sont un échec commercial, c’est le risque de tout fabricant de voitures. Il faut donc une démarche méthodologie rigoureuse et mettre en place une stratégie. La démarche de mise en marché d’une offre s’appelle le plan marketing et comprend deux phases : une stratégique et une opérationnelle.

La phase Stratégique :

L’élaboration de la stratégie :
La stratégie et le marketing sont étroitement liés afin de proposer une politique de prix et une identité à la fois propre à l’entreprise mais également en adéquation avec les besoins des clients. Votre entreprise doit donc paraitre comme la meilleure option auprès du marché mais plus particulièrement encore auprès de vos clients fidèles.
Le marketing doit rendre votre produit ou service attrayant pour fidéliser d’une part mais également répondre aux attentes des clients.
Soyez présent au maximum dans vos compagnes marketing. Cela vous permettra de bâtir une base solide pour votre entreprise. Définir une stratégie commerciale n’aura que des avantages pour votre business et vous apportera des solutions quantitatives et qualitatives à court, moyen et long terme.

La phase Stratégique du plan marketing comporte trois étapes le diagnostic l’objectif et le positionnement.

La SWOT :
Le diagnostic se compose de l’analyse SWOT ou matrice SWOT.
C’est un outil de stratégies utilisées par les entreprises leur permettant de déterminer toutes les alternatives offertes dans un secteur d’activité stratégique. Grâce à elle, il est alors possible de préciser les objectifs de l’entreprise ou du projet mis en place et d’identifier, afin de réaliser ces objectifs, les facteurs internes et externes favorables et défavorables. Cela nous permettra d’effectuer une partie de vos études de marché.

SWOT est un acronyme pour les quatre paramètres examinés par la technique qui se compose des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces. Tandis que, les forces et les faiblesses sont davantage d’ordre interne, les opportunités et les menaces se focalisent sur l’environnement extérieur.

• Strengths (Forces) :
C’est les caractéristiques de l’entreprise ou du projet mis en place qui lui donnent un avantage sur les autres concurrents.

• Weaknesses (Faiblesses) :
C’est les caractéristiques de l’entreprise qui désavantagent l’entreprise ou le projet mis en place par rapport aux autres concurrents.

• Opportunities (Opportunités) :
Ce sont les éléments de l’environnement que l’entreprise ou le projet mis en place pourrait exploiter à son avantage. Ce qui lui permettrait de prendre une avance sur ses concurrents.
• Threats (Menaces) :
Ce sont les éléments de l’environnement qui pourraient causer des problèmes à l’entreprise ou au projet mis en place.

NDR : On peut également appeler la SWOT analyse : FFOM (forces, faiblesses, opportunités et menaces) ou AFOM (atouts, faiblesses, opportunités et menaces).

Exemple :

Nous sommes une entreprise de nourriture pour animaux domestiques. Grâce à l’aide des psychologues, nous savons que nous que certaines femmes ressentent un grand vide au moment où leurs enfants quittent le nid parental. Elles ont alors besoin de pouponner un chien. Elles aiment alors s’occuper de leur nouveau compagnon mais non pas le temps nécessaire pour leur préparer à manger. C’est donc une potentielle cible très intéressante. Ce constat que nous venons d’établir est notre diagnostic (Analyse du marché).

Nous faisons ensuite le pari que 40 % de notre cible achètera notre gamme de produits une fois par semaine d’ici trois ans. C’est l’objectif que nous nous fixons.
Nous souhaitons enfin que notre produit permette un autre style d’interaction entre le propriétaire et son chien. Nous cherchons à ce que ces femmes gâtent symboliquement, au moment du repas, leurs enfants de substitution sans que cela ne leur demande du temps. Cela s’appelle le positionnement et est la troisième étape de notre phase stratégique.

À retenir :
La phase stratégique du plan marketing implique un diagnostic un objectif un positionnement

Ce que nous devons faire par la suite est de déterminer comment comptons-nous faire tout ce qui a été prévu lors de la phase stratégique.
Nous entrons alors dans la phase opérationnelle.

La phase opérationnelle :

La phase opérationnelle du plan marketing commence par le marketing mix qui comprend aux caractéristiques du produit, à son prix, à sa mise en place et à la communication faite autour de ce dernier. Tous ces points sont plus communément appelés les 4P.

D’abord pour le produit dans notre exemple et compte tenu du profil de la cible, il nous faut un produit qui ne demande aucune préparation de la part du client. Il faut également veiller à ce que le packaging soit attirant. Le chien sur le packaging devra être tout petit, mignon et rappeler le plus possible un bébé et ainsi attendrir le client.

Ensuite, le prix doit être adapté en fonction de notre situation. Notre cible a besoin de gâter son « bébé ». On peut donc se permettre de placer le prix à un niveau élevé. Disons que ce prix serait au niveau du prix d’un kilo de viande bon marché pour homme.

Pour la distribution, notre produit doit être présent dans tous les magasins, les supérettes et les enseignes spécialisées. C’est dans ces endroits-là que va se rendre nos clients pour leurs achats du quotidien.
Enfin, la communication pour toucher le plus largement notre cible doit être parfaitement adaptée. De spots télé seront, par exemple, une excellente idée.
Une fois le marketing mix effectué, il faut vérifier que cela est rentable. C’est le compte d’exploitation prévisionnelle qui nous permet d’avoir des renseignements sur la rentabilité de notre produit. Pour finir, on élabore un planning de mise en œuvre et on passe à l’action. On lance le produit et il ne reste plus qu’à suivre les résultats. Le suivi final est donc la phase opérationnelle de notre plan marketing.

À retenir :
Les étapes du plan marketing opérationnel sont : marketing mix, compte d’exploitation, action, suivi.

Auteur : Rharmaoui Mehdi

Email

2020-03-23T19:56:55+01:00