Comment réussir son lancement d’un nouveau produit

//Comment réussir son lancement d’un nouveau produit

Comment réussir son lancement d’un nouveau produit

Description : vous avez une idée de produit mais vous ne vous ne savez pas comment le lancer ?

Je vous invite à découvrir avec moi les différentes étapes de lancement d’un produit.

Comment réussir son lancement de produit sur le marché ?

lancer-un-nouveau-produitLancer un nouveau produit sur le marché est une tache assez difficile pour une entreprise car celles-ci sont confrontées à des difficultés de nature diverses.

Ces difficultés doivent très vite être surmontées au risque de perdre l’intérêt des clients.

Pour faire face à ces difficultés, la technique que les entreprises utilisent est celle de créer un plan de marketing stratégique. Ce plan comporte toutes les étapes de la phase de lancement jusqu’à la phase de déclin du produit.

Établir une stratégie marketing ?

Lorsque vous démarrez une activité, il est possible que vous n’ayez pas la moindre idée de comment vous y prendre pour affronter le marché.

Le plus important sera donc d’établir un plan de marketing stratégique. Pour ce faire vous devez utiliser différents outils.

Ces différents outils vous permettront d’analyser le marché sur le quel vous souhaitez vous lancer, de connaitre le type de public que vous voulez toucher, d’identifier votre secteur d’activité, de vous apprendre à capter 100% de votre marché et bien plus encore.

Les différentes étapes de l’élaboration du plan marketing

Étape 1 : définir vos objectifs

Afin de vous permettre d’identifier vos objectifs sur une période bien définie de façon claire et précise, je vous propose d’utiliser la méthode smart.

Autrement dit, vous devez définir un objectif spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel.

Spécifique

Votre objectif doit être simple, clair, précis et compréhensible pour la personne qui doit exécuter votre travail et aussi pour les personnes autour.

Il doit être délimité et doit disposer d’un financement spécifique.

Mesurable

Votre objectif doit être quantifié ou qualifié. Vous devez définir un seuil nécessaire afin de savoir le niveau à atteindre.

Vous devez pouvoir contrôler les résultats de votre objectif.

Atteignable

Votre objectif doit être acceptable, vous devez vous assurer d’avoir autour de vous des personnes capables de se charger de votre objectif.

Votre objectif doit être ambitieux et grand.

Réaliste

Votre objectif doit avoir un seuil de réalisme bien défini, vous devez différencier une situation idéale et situation concrète.

Temporel

Votre objectif doit être délimité dans le temps, il doit avoir une date butoir et des dates intermédiaires.

2ème étape définir votre public cible

Avant de chercher à identifier votre cible, vous devez d’abord connaitre sur le bout des doigts le produit que vous proposez.

Vous devez connaitre votre offre dans les moindres détails, savoir précisément à quel besoin il répond.

C’est seulement une fois cette étape maitrisée que vous pouvez commencer à chercher à identifier votre clientèle.

Identifier votre clientèle

Avant de commencer il y’a une erreur à bannir de votre réflexion, c’est celle de penser que votre produit s’adresse à tout le monde. Penser que tout le monde pourrait en avoir besoin. Commettre cette erreur est très dangereux et pourrait même vous amener à faire faillite.

Pour identifier votre cible, vous devez procéder à la réflexion inverse. Au lieu de vous concentrer sur tout le monde, vous identifiez un profil type de client potentiel qui a un ensemble de caractéristiques idéales par apport à votre produit ou service.

Vous définirez un personas. Un personas représente le client réel que vous ciblez, il ne se base pas sur des intuitions, des ressentis ou des impressions.

Il ne se définit pas de manière théorique mais plutôt de manière empirique avec des faits et des données.

Ces données peuvent être démographique, psychologie, socio culturel etc…

3ème étape Analyser votre marché

L’analyse de marché vous donne des informations sur marché, qui vous permettront ensuite de prendre des décisions pour votre entreprise.

Cette analyse vous permet de définir les différents segments de marché et leurs besoins. Ainsi, vous savez quelles sont les opportunités sur le marché et comment les exploiter.

Pour mener à bien votre analyse, vous devez vous poser ces différentes questions :

  • Quel est le nombre d’entreprises présent dans votre secteur ?
  • Quel est l’état financier du marché ?
  • Quel segment a un taux de croissance élevé ?
  • Combien de concurrents directs et indirects avez-vous ?
  • Quelle est la situation financière de vos concurrents ?
  • Quelle est votre situation financière par apport aux concurrents ?
  • Quelle est votre valeur ajoutée ?
  • Quelle est la position géographique de vos clients actuels ?

Établir un plan d’action marketing

Marketing mix

Dans cette sous-catégorie, on va plus s’intéresser au produit qu’au marché. On va s’intéresser à sa promotion, à son emballage, à son prix, à sa place, à sa catégorie et au marché auquel il s’adresse.

  1. Le prix du produit

Cette variable est l’une des plus importante dans la commercialisation de votre produit. Il doit tenir compte de différents facteurs :

  • Le coût de production
  • La marge que vous voulez prendre
  • Le prix du marché
  • La gamme, s’il s’agit d’un produit pouvant se situer dans le haut de gamme, gamme normale ou bas de gamme.

Une fois tous ces paramètres réunis, vous devez fixer un prix psychologique. Le prix psychologique est le prix acceptable.

Cette méthode de fixation de prix est utilisée pour toucher le plus grand nombre de clients potentiels.

Elle consiste à choisir un prix à virgule au lieu des prix rond, par exemple, au lieu de mettre 10 euros on mettra plutôt 9,99 euros.

Une fois que vous avez défini le prix, il faut maintenant décider quelle politique de prix vous voulez appliquer lors du lancement de vote produit.

Prix de pénétration : vous lancez votre produit à un prix inférieur au prix du marché. Cette politique a pour but de favoriser la vente du produit et de le faire connaitre assez vite.

Prix d’écrémage : cette politique consiste à lancer votre produit à un prix supérieur à celui de la concurrence afin d’acquérir une certaine notoriété et de se positionner comme étant un produit de qualité.

Prix du marché : vous lancez votre produit au même prix que celui du marché.

  1. La promotion

Le meilleur outil pour promouvoir votre produit c’est la publicité. Il s’agit d’une forme de communication où l’on peut convaincre le public cible à acheter le produit.

L’objectif de la publicité est de donner une image et de créer une identité au produit.

Pour faire passer votre publicité, vous pouvez utiliser différents canaux tels que la tv, internet, les panneaux publicitaires etc…

  1. Le packaging

L’emballage de votre produit doit être séduisant et doit correspondre à votre image de marque.

  1. Classification de votre produit

Vous devez déterminer s’il agit d’un bien ou d’un service, s’il s’adresse au marché de consommation ou au marché de production, s’il s’agit d’un bien durable ou d’un bien non durable. En termes d’efforts consentis par le client, vous devez déterminer s’il s’agit d’un produit de comparaison, de commodité ou de conviction.

Mise en pratique du plan d’action marketing

Le plan d’action va reprendre l’ensemble de vos actions de distribution, de communication et de publicité.

Son objectif est de mettre en place toutes vos actions pour atteindre vos objectifs marketing et tout ceci sur une durée déterminée.

Cette action peut concerné toute votre entreprise tout comme elle peut s’adresser uniquement à votre service commercial. Elle peut concerner votre budget et vos objectifs de vente.

Votre plan d’action doit trouver un moyen d’utiliser tous les moyens de communication possible pour promouvoir votre produit.

Votre plan d’action doit comprendre tous vos canaux de distributions, votre stratégie de gamme et votre  stratégie de vente.

Votre plan d’action doit être respecté de façon à ce que tous les clients qui achètent vos produits se sentent satisfaits.

Vous devez, grâce à lui, atteindre tous les objectifs que vous vous êtes fixés pour votre entreprise.

Action de fidélisation

Une fois votre produit sur le marché, il est important de garder votre part de marché. Pour cela, il faut mettre en place des actions de fidélisation.

Ces actions doivent se faire en trois phases : une phase pré- achat, une phase pendant l’achat et une phase post achat

Phase  pré-achat : le client potentiel a bésoin d’un client dans la même gamme que la votre mais rien ne dit qu’il choisira  votre gamme. Votre objectif sera donc de l’amener à penser que votre produit est le meilleur du marché.

Phase d’achat : le client est à la caisse et s’aprête à acheter le produit, vous devrez donc l’encourager en parlant du beau temps qu’il fait, de son physique sans le mettre mal à l’aise, vous devez le rendre de bonne humeur.

Phase post-achat : le client a acheté le produit, vous devez donc lui donner une garantie, lui montrer qu’il a fait une bonne affaire, et même si possible, lui proposer des points bonus.

Conclusion

Le lancement d’un produit n’est pas une chose facile mais avec les bonnes méthodes, tout le peut le faire.

Je vais être honnête avec vous, ce guide n’est pas complet car le marketing est un domaine très vaste qui ne pourrait pas être expliqué en cinq pages. Néanmoins, j’espère au travers de cette article vous avoir appris un peu plus sur ce domaine.

Auteur : Arnold Ganmoe

 

Source : . https://www.dynamique-mag.com/article/commercialiser-nouveau-produit-comment-faire.5894

https://blog.agencenile.com/10-etapes-pour-definir-votre-strategie-marketing-industrie#2

https://www.marketinghaters.com/5-conseils-pour-bien-definir-sa-cible-marketing

Email

2020-04-20T14:23:04+01:00