Créer une chaîne Youtube pour une entreprise

//Créer une chaîne Youtube pour une entreprise

Créer une chaîne Youtube pour une entreprise

Faire des affaires sur YouTube est important : c’est là où se trouvent les clients.

Dans le domaine du marketing, YouTube peut parfaitement s’intégrer aux médias sociaux. Ils constituent un excellent moyen de diffuser un message, permettent aux entreprises de se faire connaître et d’augmenter la portée du message par le partage de la vidéo. En effet, en intégrant son contenu vidéo aux médias sociaux, on canalise des spectateurs vers la chaîne YouTube de l’entreprise. Parallèlement, les spectateurs des vidéos de la chaîne YouTube seront dirigés vers les plateformes de médias sociaux de la société et vers ses informations de contact.

Vox.com, une plateforme de journalisme explicatif, qui a pour but d’expliquer les actualités et le monde qui nous entoure, constitue un parfait exemple pour illustrer ce procédé. Très présent sur les médias sociaux, Vox crée des vidéos YouTube afin d’expliquer toutes sortes d’actualités et les publie sur Facebook, Twitter, etc.

La vidéo est le moyen idéal pour exposer des produits, faire des démonstrations, des tutoriels, bref tout ce qui permet de faire connaître une marque.

1)   Optimiser le contenu : Titres, mots-clés, SEO

Avant d’utiliser YouTube dans un plan marketing, il y a quelques étapes à considérer :

Il est important de choisir des titres accrocheurs. Ils doivent être clairs et brefs, et présenter de manière concise un produit ou un service afin qu’on retrouve facilement la vidéo dans laquelle ceux-ci sont représentés.

Il faut ajouter des métadonnées. Il faut décrire en détail la vidéo, en employant autant que possible des mots-clés qui décrivent la vidéo. Ces mots-clés doivent être insérés sur le profil de la chaîne (comme le montre l’image ci-dessous). Plus il y a d’informations, plus il sera facile pour les spectateurs de trouver ce que la vidéo propose.

Un outil intéressant pour trouver des mots-clés et maximiser sa visibilité durant une période donnée est le « Keyword Planner » de AdWords https://adwords.google.com/KeywordPlanner. L’outil « Market Samurai » (http://www.noblesamurai.com/) va encore plus loin et permet de réaliser tous types d’analyses en se basant sur le « Keyword Planner ». La meilleure solution est de choisir 5 à 7 mots-clés en rapport avec la chaîne. En ce qui concerne les vidéos, on choisira de rajouter des mots-clés nommés « Longtail-Keywords » correspondant à chaque vidéo. Ce type de mots-clés est plus spécifique et permettra à la vidéo d’être retrouvée plus facilement. Ainsi, au lieu d’utiliser le mot-clé « végétalien », on utilisera « végétalien résoudre manque vitamine B12» par exemple. La meilleure façon de trouver des « Longtail-Keywords » est de chercher à l’aide de Google, plus spécifiquement à l’aide de « Google Suggest » comme dans l’exemple ci-dessous.

L’outil http://ubersuggest.org/ peut également être utile. Il suffit d’inscrire un mot-clé dans la barre de recherche et on se verra proposer des mots-clés « Longtails » correspondants.

Résumé des pratiques SEO à faire sur YouTube :

  • « Optimiser les métadonnées: titre, tag (peut être décrit comme étant un mot-clé, un libellé ou une étiquette), description de la vidéo, mots-clés. »
  • « Ajouter une vignette sur mesure à la vidéo qui favorise le clic. »
  • « Utiliser les annotations et les cartes sur les vidéos en guise de CTA (call-to-action ou appel à l’action). »
  • « Organiser les vidéos en playlists thématiques pour promouvoir des contenus similaires et augmenter naturellement le temps de visionnage (exemple de playlist au point 4). »
  • « Optimiser la chaîne afin que ses visuels et sa description correspondent à l’univers de la marque et contribuent à sa découverte. »
  • « Ajouter des chaînes « A La Une » pour renforcer l’écosystème de la marque et mettre en avant des chaînes proches de son univers. »

Enfin, il faut donner des informations de contact. Il est important d’ajouter les informations de l’entreprise dans les champs de description de la vidéo, comme le numéro de téléphone, l’adresse e-mail, les adresses de ses autres profils de réseaux sociaux, etc.

2)   Interaction avec le public

Afin de maintenir sa chaîne active et de la rendre incontournable, il y a d’autres éléments à prendre en compte :

  • Il faut garder le contact. En effet, garder le contact avec ses abonnés est primordial, car les visiteurs de YouTube s’abonnent à des millions de chaînes tous les jours. En gardant le contact, on s’assure donc que les abonnés pensent à la chaîne.

Vox.com est ici, encore une fois, un excellent modèle à suivre. Cette plateforme de journalisme ne se limite pas seulement à répondre à ses abonnés, elle écoute et exécute également leurs demandes avec succès, au grand plaisir leurs suiveurs. Par exemple, quand un abonné qui leur demande de créer une playlist de vidéos sur leur chaîne YouTube, Vox.com s’exécute sur-le-champ et tous ses autres abonnés sont visiblement très satisfaits de cette réaction.

  • Il faut charger régulièrement des vidéos. Si on ne télécharge pas de nouveaux contenus régulièrement sur sa chaîne, les spectateurs perdront leur intérêt envers la chaîne.
  • Il faut soigner les tags. Les tags permettent de classer une vidéo après l’avoir chargée sur YouTube. Si une vidéo est correctement identifiée, on augmente ses chances d’être vu et d’attirer de nouveaux abonnés.

3)   Définir sa marque

Il y a plusieurs moyens d’identifier sa marque (ou son logo) sur sa chaîne YouTube.

  • Séquence d’introduction. Il s’agit d’une séquence de trois secondes insérée au début des vidéos de la chaîne d’une marque et qui sert d’étiquette pour le contenu. Le rugissement du lion de MGM est un exemple de marque.
  • En-tête de chaîne. Il s’agit de la bannière en haut de la page principale. On peut y ajouter une belle image ou un graphique et le nom de sa chaîne.
  • Logo. Il est important de l’afficher également sur sa chaîne, de préférence sur l’image de profil ou sur l’en-tête de la chaîne.
  • Listes de lecture. Si on possède suffisamment de vidéos sur sa chaîne, on peut en indiquer l’ordre de lecture. Cette liste de lecture fournira un aperçu du contenu.
  • Bande-annonce. Il s’agit d’une vidéo qui démarre automatiquement lorsqu’un visiteur arrive sur une chaîne. Pour cela, il faut choisir la vidéo qui colle le mieux à son contenu.

4)   Le contenu est important

Les spectateurs ne veulent pas de publicité, ils veulent de l’authenticité. L’expérience du spectateur avec une marque doit comporter plusieurs étapes qui vont faire en sorte qu’il la choisisse au moment de sa décision d’achat. Voici ces 5 étapes :

  1. Sensibiliser (Creating Awareness)

Il est essentiel d’utiliser tous les outils mis à dispositions par YouTube comme les annotations, les métadonnées et les liens courts pour élever rapidement le niveau de connaissances des spectateurs qui au départ, ne connaissent pas encore la marque.

  1. Générer de l’intérêt (Generating Interest)

Cette partie concerne les recommandations et les partenariats. Pour cela on peut faire appel à des influenceurs ou même à des célébrités.

  1. Construire une crédibilité (Building Credibility)

Pour cela, il est nécessaire d’ajouter des tutoriels et des vidéos qui prennent le temps de décrire en détail les produits ou services de la marque. Il n’est pas étonnant que ces vidéos aient une durée de 30 minutes ou plus. Créer une liste de lecture comportant des vidéos de fans de la marque, comme par exemple de petits films à propos de la marque, peut également s’avérer efficace. Cela constitue un excellent moyen d’établir une crédibilité avec des prospects, car on montre de l’enthousiasme envers les fans. De plus, on inclut également sa communauté sur sa chaîne, ce qui est toujours un plus.

  1. Relever toute objection (Remove objections)

En s’entourant de collaborateurs qui produisent des tutoriels, on construit non seulement une crédibilité pour la marque, mais cela permet également de lever des objections potentielles.

  1. Fournir un service (Provide a service)

Si les clients aiment l’expérience avec la marque, il est probable qu’ils achèteront encore et encore. Il est donc nécessaire de leur donner une bonne expérience après l’achat, comme l’assistance et le service client. YouTube est l’outil idéal pour cela. Ainsi, il peut être utilisé en vue d’aider les clients qui se posent peut-être des questions sur les produits de la marque et sur la manière dont il faut les utiliser.

Le constructeur automobile Audi est un exemple qui dispose d’un excellent service client sur YouTube. Cette marque a été l’une des premières à proposer des tutoriels vidéo.

 

Extrait TFE : LES YOUTUBERS : INFLUENCEURS ET PARTENAIRES INCONTOURNABLES DE LA PERCEPTION DES MARQUES EN OCCIDENT, DA COSTA Joana, Année académique 2016-2017

2018-04-15T17:18:14+01:00