Pourquoi une marque doit-elle être présente sur Youtube ?

//Pourquoi une marque doit-elle être présente sur Youtube ?

Pourquoi une marque doit-elle être présente sur Youtube ?

1)   Plus efficace que les médias traditionnels

Pour avoir une campagne de communication réussie, il faut trois éléments :

  • « La puissance : pour qu’une campagne soit réussie, elle doit être vue. »
  • « La légitimité (ou le ciblage) : il faut que le porteur du message soit légitime. Ce ne serait donc pas pertinent de parler de maquillage sur une chaîne de sport par exemple. »
  • « La proximité (ou l’émotion) : le fait que le média soit proche de son public aura plus d’impact. Si on est conseillé par un ami à aller voir un film qu’il trouve bien, on le croira davantage que si on le voit sur une critique d’un journal. »

Prenons l’exemple des YouTubeuses beauté :

En ce qui concerne la puissance, on constate aujourd’hui qu’elles ont une audience plus large que les grands sites Internet. Pour ce qui est de la légitimité, collaborer avec ces vlogueuses est devenu aujourd’hui aussi fondé que collaborer des blogueuses. Ainsi, elles interviennent de plus en plus souvent avec les marques sur les lancements de produits. Concernant l’émotion, elles ont des millions de suiveurs et ont créé de vraies communautés en entretenant une relation très proche avec leur audience sur l’entièreté de leurs réseaux sociaux.

En outre, pour ce qui est du ciblage et du coût publicitaire, nous avons également vu que les publicités YouTube sont beaucoup plus performantes que les publicités à la télévision ou à la radio par exemple. En effet, les publicités YouTube sont beaucoup plus ciblées que celles à la télévision où on ne peut souvent que viser un public de masse, sans oublier que les spots publicitaires sont souvent zappés (même si on essaye d’inclure des publicités durant certaines plages horaires, qui peuvent coûter très cher, pour atteindre une certaine cible). D’ailleurs, la publicité sur YouTube est beaucoup moins onéreuse (l’annonceur ne paye que si l’utilisateur regarde sa publicité pendant trente secondes ou s’il clique dessus). Enfin, la mesure des résultats et des performances des campagnes est claire et évidente grâce aux outils fournis par YouTube / Google.

2)   Un outil de décision

YouTube est de nos jours le lieu où les consommateurs se renseignent sur les produits qu’ils vont acheter. Ce n’est donc plus un simple lieu qui propose des vidéos, mais c’est devenu une communauté et un réseau social puissant. En combinant le réseau social et la vidéo, YouTube fait en sorte que des experts en produits divers et des influenceurs orientent les consommateurs dans leurs décisions d’achat de produits et de services.

Sur les graphiques (représentant des recherches Internet sur tablettes numériques) ci-dessus, on constate une différence remarquable en ce qui entre les recherches sur Google et les recherches sur YouTube. En effet, alors que le graphique sur les recherches Google ne montre que des pics saisonniers (ici, par exemple, pendant les fêtes de fin d’année), le graphique sur les recherches YouTube indique des pics constants et assez réguliers tout au long de l’année. Ainsi donc les décisions concernant les marques et les produits se font à l’aide de YouTube, alors que les décisions d’achat se font sur Google.

3)   Le vidéo marketing est en constante évolution

Autrefois, le vidéo marketing était considéré comme un moyen réservé aux grandes marques et aux gros budgets. De nos jours, ce n’est plus le cas. Les coûts de production ont fortement diminué ces dernières années et il ne faut plus être un expert pour savoir comment s’y prendre. Les mobiles (smartphones, tablettes, etc.) font aujourd’hui très bien l’affaire. Selon Cisco, 74 % de trafic Internet comportera de la vidéo en ligne en 2017. Une étude eMarketer révèle aussi que 51,9 % des professionnels dans le monde nomment la vidéo comme le contenu avec le meilleur ROI (retour sur investissement).

En plus de l’image dynamique et tendance que la vidéo offre à la marque, elle multiplie les conversions et la taille du panier d’achats. En effet, le taux de conversion moyen d’un site web sans vidéo est de 2,9 % seulement contre 4,8 % pour un site utilisant de la vidéo (Source : Aberdeen Group). En outre, la vidéo est l’outil idéal pour fournir des informations détaillées sur un produit et fidéliser des consommateurs. Elle apporte un storytelling vivant et crée des liens réels entre le spectateur et la marque. Mais, il est important, comme pour tout autre contenu, qu’elle soit pertinente et attractive pour que l’internaute ait envie de la regarder jusqu’au bout.

De plus, une majorité d’annonceurs assurent que la vidéo numérique va devenir aussi importante que la télévision dans les 5 prochaines années. Une étude réalisée par IAB indique que « sur 300 marques interrogées, 2/3 d’entre elles envisagent de déplacer le budget alloué à la TV vers la vidéo en ligne ». Une autre étude réalisée par Invodo.com démontre que « les commerçants exploitant les avantages de la vidéo ont vu leurs ventes augmenter de 40 % ». Le fait que la vidéo soit aussi vivante et attrayante convertit le public d’une marque. La visibilité ainsi que la mémorisation de la marque sont donc des bénéfices majeurs apportés par vidéo.

De façon générale, l’e-pub est un secteur en pleine croissance

En 2017, ce marché représente près de 3,5 milliards d’euros. La croissance s’accélère d’année en année (plus 7 % cette année). En outre, en 2016 la publicité sur Internet a dépassé pour la première fois la publicité à la TV, avec une part de marché évaluée à 29,6 %. Voilà pourquoi la vidéo numérique risque très vite de dépasser a télévision, comme mentionné ci-dessus.

4)   La vidéo et la mobilité

La vidéo touche un public très large grâce à la mobilité et aux réseaux sociaux. En effet, un grand nombre de vidéos est diffusé sur les réseaux sociaux et la quasi intégralité des cibles et des prospects se trouvent désormais dessus et grâce à la mobilité, la marque peut raconter son histoire là où se déplacent les clients. La mobilité vidéo assure un taux d’engagement élevé et croissant. En effet, « plus de 65 % des vidéos vues sur Facebook se font sur mobile ». Selon Internetreatailer.com, « la vidéo mobile devrait représenter 66 % de l’ensemble du trafic de données mobiles en 2017 ».

Selon Ipsos, une publicité mobile a également 83% plus de chance de retenir l’attention qu’une publicité TV.

YouTube, l’un des réseaux sociaux les plus visités sur mobile

En 2016, le classement des sites les plus visités en France par les mobinautes est dominé par Google (35M de visiteurs uniques sur mobile mensuels), Facebook (32,7 millions), YouTube (24,4 millions), Twitter (12,8M) et Apple (11,7M).

 

2018-04-15T17:18:45+01:00